Les labels dans l'économie verte et solidaire

filet
francesco-gallarotti-ruQHpukrN7c-unsplash

Il existe plusieurs centaines de produits d’épargnes durables, labellisés par des acteurs français. La France détient un record européen, en termes d’offres et de labels. Toutefois, les autres pays européens commencent également à investir le marché, notamment en France. La multiplicité de ces labels peut nous interroger sur leur pertinence. En effet, qu’est-ce que ces appellations apportent et garantissent aux consommateurs ?

Les garants d’une finance verte

Tous ces labels ont leur spécificités intrinsèques, cependant ils participent tous au même effort : celui de labelliser les produits d’épargne se réclamant de la finance dite « durable ». Derrière ce terme, nous pouvons retrouver plusieurs critères qui sont pris en compte. C’est le cas des critères sociaux, environnementaux, mais aussi de gouvernance.

En revanche, chacun de ces labels possède une grille méthodologique qui lui est propre. Ainsi, les exigences peuvent diverger d’un acteur à l’autre. Il est donc important pour les consommateurs de se renseigner en amont, en vérifiant les différents cahiers des charges de ces certificateurs de la finance.

Pour vous guider, nous allons donc vous proposer un petit tour d’horizon des principaux acteurs de la labélisation solidaire et écologique de l’économie en France.

Le label ISR

Sans aucun doute le plus octroyé, le label ISR se positionne comme le garant de l’investissement socialement solidaire. C’est un label qui n’impose aucune exclusion selon les secteurs d’activités. Ses dirigeants pensent que la finance responsable est possible pour tous les secteurs. La promesse de l’ISR c’est d’accompagner des entreprises, vers une transformation plus responsable.

Greenfin, le label écologique

Greenfin est un label géré par l’état, qui permet aux consommateurs de pouvoir investir dans une finance verte. Les secteurs du nucléaire, mais aussi des énergies fossiles, sont exclus. C’est un label plus sélectif que les autres, avec des exigences plus poussées en matière d’écologie.

La solidarité : Finansol

Le label Finansol, créé en 1997, est le plus ancien des labels français. Il permet de garantir qu’une partie de l’argent placé lors d’un investissement, sera redirigé vers une entreprise solidaire. Cela inclut des produits financiers tels que l’assurance-vie, les livrets d’épargne, etc. Toutefois, tous les placements ne sont pas solidaires à la même hauteur.

Facebook
Twitter
LinkedIn